George Li

George Li
George Li (b. 1995), pianist – Second Prize (XV International Tchaikovsky Competition, 2015)

Tuesday, May 02, 2017

Marine Le Pen: Pour une véritable écologie!


















30 avril 2017

Une grande absente de cette campagne, c’est l’écologie. Pourtant nos champs continuent à se couvrir de béton, nos mers à se remplir de déchets, notre alimentation se dégrade et met en danger notre santé, la pollution aux particules fines détériore la qualité de l’air et nous tue.

Oui, l’écologie est la grande absente de cette campagne certes, mais pas de mon projet. La protection de l’environnement est même au cœur de mes préoccupations, comme elle l’est pour de nombreux Français. Face à moi, le banquier Macron se désintéresse totalement de l’environnement, lui pour qui la nature est un outil au service de la production mondialisée. Pour lui, l’animal n’est qu’un instrument à exploiter. La terre n’est qu’une matière première qui doit cracher du profit.

J’étais ce matin à Gardanne pour évoquer le problème des boues rouges, et notamment des rejets de produits toxiques qui continuent. A cette occasion, j’ai annoncé mon intention de créer un grand ministère de l’environnement et de la santé. Je souhaite en effet m’appuyer sur ce lien très fort qui existe entre un environnement de qualité, préservé, et la protection de la santé. Dans de nombreux cas, la pollution de l’environnement ou les conditions de production irrespectueuses des processus naturels contribuent à dégrader la santé : c’est la pollution de l’air bien sûr, mais aussi les pesticides et autres produits toxiques qui se retrouvent dans nos assiettes. La sécurité alimentaire des Français figure d’ailleurs parmi les priorités de mon projet et j’ai développé dans ce domaine des engagements précis.

Mais plus globalement, je suis la candidate des circuits courts et de la relocalisation de la production. C’est cela la vraie écologie. Car le transport le moins polluant, c’est celui que l’on effectue pas. Quand on fait venir de l’agneau de Nouvelle-Zélande, qu’il traverse 20 000 km, et qu’il est vendu dans nos régions, nos régions qui produisent aussi de l’agneau, c’est une concurrence déloyale pour nos éleveurs, mais c’est aussi un massacre environnemental. Comme ces billes de chêne que l’on envoie en Chine pour les réimporter à l’état de planches. Voilà l’absurdité de la mondialisation sauvage que veut renforcer M. Macron. La mondialisation n’est pas seulement le fossoyeur de nos emplois, de nos savoir-faire, et de notre protection sociale, c’est aussi la dévastation de notre environnement, et l’enlaidissement de nos paysages.

Je refuse que la France soit un couloir pour poids-lourds qui nous livrent de Pologne ce que nous pouvons fabriquer en France. Je veux soutenir le transport fluvial, afin de mieux entretenir nos rivières tout en limitant la thrombose du transport routier. Je veux soutenir le ferroviaire car nous n’avons pas le droit de laisser dépérir les infrastructures sous prétexte de petits profits de court terme.

Ce sont 48 000 personnes qui meurent chaque année prématurément à cause de la pollution de l’air en France, et les transports inutiles contribuent à ce lourd bilan.

Je souhaite que les cantines de nos écoles se fournissent auprès des agriculteurs qui cultivent autour d’elles, dans de saines conditions. Je veux soutenir les exploitations familiales plutôt que les usines à bestiaux. Je veux favoriser les nouvelles formes d’agriculture plus respectueuses de notre terroir comme la biodynamie ou la permaculture. Je veux sauver l’agriculture française, que la mondialisation sauvage, amplifiée par Bruxelles, détruit. Je veux sauver nos agriculteurs, qui sont parfois conduits au suicide, dans une indifférence de la classe politique qui me révolte.

La logique de la mondialisation sauvage poussée à l’extrême, c’est de privilégier sans cesse la recherche du profit, et cela au mépris des normes sociales, environnementales et sanitaires. Le scandale des viandes Spanghero en est une illustration qui a beaucoup marqué les esprits. Mais il serait à craindre, dans le monde que veut M. Macron, avec les traités de libre-échange intégral comme le TAFTA ou le CETA, beaucoup d’autres scandales de ce genre.

Concernant les énergies, je suis bien entendu favorable aux énergies renouvelables, et mon projet prévoit de les développer. Mais je demanderai dans ce domaine au gouvernement d’avancer avec toute la prudence nécessaire : les biocarburants par exemple, ont transvasé dans la terre la pollution de l’air, tout en réduisant les surfaces disponibles pour l’alimentation et pour l’exportation. C’est en augmentant massivement le budget de la Recherche que nous trouverons des solutions propres : je pense à l’hydrogène, qui est une alternative aux énergies fossiles, je pense au développement de l’hydraulique, je pense aux camions rechargeables par caténaires. Les chantiers sont multiples et de nombreuses voies doivent être explorées.

Il est temps de mettre la protection de l’environnement et de notre santé au cœur de nos décisions politiques. Je ne suis pas la candidate de l’écologie intégriste, c’est à dire excessive et idéologique, mais de la véritable écologie, c’est-à-dire l’écologie complète et cohérente.

Marine Le Pen



Στο άρθρο της «Για μια πραγματική οικολογία», η Μαρίν Λε Πεν επισημαίνει ότι το θέμα της οικολογίας απουσιάζει εντελώς από αυτές τις εκλογές, παρόλο που η μόλυνση καταστρέφει τη γαλλική γη, τα σκουπίδια γεμίζουν τις θάλασσες της Γαλλίας, η τροφή υποβαθμίζεται διαρκώς θέτοντας σε κίνδυνο την υγεία όλων και η ατμοσφαιρική ρύπανση εξακολουθεί να σκοτώνει: 48.000 άνθρωποι πεθαίνουν πρόωρα κάθε χρόνο εξαιτίας της ατμοσφαιρικής ρύπανσης στη Γαλλία. «Όμως, η οικολογία δεν θα είναι απούσα από το δικό μου έργο», τονίζει και συμπληρώνει: «Ο τραπεζίτης Μακρόν δεν τρέφει κι ούτε πρόκειται να επιδείξει το παραμικρό ενδιαφέρον για το περιβάλλον. Γι' αυτόν και για τους ανθρώπους σαν κι αυτόν, η φύση είναι το εργαλείο της παγκοσμιοποιημένης παραγωγής, η γη είναι μόνο το υλικό που προορίζεται να αποφέρει κέρδος, και το ζώο δεν είναι τίποτα περισσότερο από ένα πράγμα προς εκμετάλλευση».



















Voir aussi

Marine Le Pen: Mon allocution

Marine Le Pen: Cette élection est cruciale pour l’avenir de la France: sa prospérité, sa sécurité, sa liberté et son identité!

Marine Le Pen: Mes propositions pour sauver Whirlpool

Marine Le Pen remercie la patriosphère

Marine Le Pen: Car le grand enjeu de cette élection est la mondialisation sauvage, qui met en danger notre civilisation

Marine Le Pen: Mon dernier message...


Marine Le Pen: Le 23 avril, ne vous trompez pas!


No comments:

Post a Comment